Le numérique dans la promotion immobilière

Ces dernières années, le secteur de l’immobilier connaît une forte transformation digitale, permettant de répondre aux nouvelles attentes des clients particuliers et des entreprises. Les start-ups qui émergent de la PropTech bousculent le marché et sont nécessaires à l’évolution des pratiques et des outils tout au long de la chaîne de valeur, de la conception à la commercialisation d’un programme immobilier, en passant par la réalisation des opérations.

Pour commencer, le numérique a permis de réduire considérablement les tâches administratives, le temps prévu pour les traiter et les délais de processus de vente. C’est l’objectif notamment d’AOS qui facilite les mécanismes de l’Appel d’Offres très chronophages. AOS est un logiciel d’Appel d’Offres pour les acteurs du BTP et de la construction comme les Maîtres d’Ouvrage, les Maîtres d’œuvre, les Entreprises Générales, et les Entreprises du bâtiment. Le principe est de faire gagner du temps aux équipes techniques, projets ou programmes qui construisent des bâtiments dans tous les secteurs de l’immobilier : résidentiel, bureaux, logistique, santé, hôtellerie, restauration.

Par ailleurs, on ne peut parler de révolution numérique du BTP sans évoquer le BIM (Building Information Modeling), la maquette numérique du bâtiment. La maquette 3D contient toutes les données sur les matériaux et les caractéristiques du bâtiment. Cela permet de ne perdre aucune information entre les différents acteurs d’un projet immobilier, de la construction à l’entretien du bâtiment. Il peut aussi être utilisé pour des analyses réglementaires, des relevés de mesures précis ou encore pour faire des calculs énergétiques et thermiques. De nouveaux acteurs, tels que les bureaux d’étude digitaux, profitent de cette nouvelle opportunité pour proposer, à partir du modèle 3D, des améliorations concrètes sur les plans des bâtiments pour les acquéreurs finaux.

Certains acteurs proposent également des logiciels de gestion d’un projet de BTP afin d’augmenter la productivité. Ils permettent aux ingénieurs, maîtres d’oeuvres et maîtres d’ouvrages de suivre l’avancement du chantier, en accédant au planning (délais de chaque tâche), au budget et aux ressources humaines engagées.

Enfin, les nouvelles technologies ont également fortement impacté la vente des biens immobiliers que ça soit dans l’existant ou dans le neuf. Avec l’essor des réseaux sociaux et des plateformes d’annonces en ligne, les professionnels de l’immobilier ne peuvent plus se contenter des techniques traditionnelles de commercialisation pour acquérir des nouveaux prospects. La valorisation des biens est devenue un enjeu crucial lors de la commercialisation, et de nombreux services ont émergés dans ce sens ses dernières années : maquettes orbitales, modèles 3D décorés, réalité virtuelle ou encore simulateur de luminosité. Ces outils deviennent de plus en plus indispensables aux promoteurs afin de se démarquer de la concurrence et à la demande des consommateurs, afin qu’ils se projettent au mieux dans leur futur logement.

Partagez cet article !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone