Connaissez-vous les fournisseurs d’énergie verte ?

Quand on pense “fourniture d’énergie”, deux noms nous viennent à l’esprit en premier : EDF et Engie. Pour beaucoup de consommateurs, les mastodontes de l’énergie demeurent la référence en matière d’électricité et de gaz naturel, et ce malgré 10 ans d’ouverture du marché à la concurrence. Pourtant, de nombreuses alternatives existent aux tarifs réglementés, notamment pour qui souhaite changer pour un mode de consommation plus responsable. De nombreux fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition sur le marché, dont certains sont même de pure-players de l’énergie verte. Connaissez-vous les fournisseurs d’énergie verte ?

Les petits acteurs verts de l’énergie

Le terme “fournisseur d’énergie verte” englobe en fait plusieurs méthodes de fourniture d’énergie, plus ou moins renouvelables. Certains, comme Enercoop, misent sur un modèle coopératif (le groupe est une société coopérative d’intérêt collectif) et se fournissent exclusivement auprès de petits producteurs locaux notamment en Normandie, près de Caen. En contrepartie, les tarifs de l’offre d’Enercoop comptent parmi les plus élevés du marché, des prix que le fournisseur défend en affirmant vendre “le vrai prix de l’électricité”’.

Dans la même lignée, Énergie d’ici et Energem, moins connus du grand public, sont également producteurs et fournisseurs locaux d’électricité. Le premier est implanté dans le Sud de la France tandis que le second commercialise ses offres dans la région de Metz.

Apparu en 2016, eKwateur commercialise des offres duales d’énergie verte destinées aux particuliers. Ayant échappé de justesse à la liquidation judiciaire, Planète OUI quant à lui, est un fournisseur qui utilise le mécanisme des garanties d’origine (des certificats qui témoignent de l’origine renouvelable de l’électricité) pour commercialiser son électricité.

Enfin, on trouve également des fournisseurs lancés par des groupes de la grande distribution ou des marques. C’est le cas de Mint Énergie, lancé en 2017 par l’opérateur de téléphonie low cost Budget Telecom, ou encore de Green Yellow, qui appartient à la chaîne de supermarchés Casino.

Les offres d’énergie vertes chez les grands fournisseurs

La transition énergétique serait-elle le devoir des petits énergéticiens, tandis que les grands distributeurs misent encore et toujours sur le nucléaire ? Loin de là. S’ils sont loin de renoncer encore aux énergies fossiles, de nombreux grands groupes énergétiques comme EDF, Engie, Direct Energie et Eni vont dans la bonne direction en proposant des offres d’électricité et de gaz basées sur des mécanismes compensatoires ou dont une part des bénéfices sert à financer des programmes de recherche sur les énergies renouvelables.

Considéré autrefois comme l’un des leaders de l’énergie verte, Lampiris en a pris pour son grade depuis son rachat par Total en 2016. Rebaptisé Total Spring, le fournisseur s’était démarqué en remportant à plusieurs reprises l’appel d’offre de l’UFC-Que-Choisir pour l’achat groupé d’électricité.

Si Lampiris a perdu quelques plumes (et beaucoup de clients) suite à ce rachat, les appels d’offres quant à eux se portent bien. Dernière en date en juillet 2017 (140000 inscrits dont 5000 en Loire Atlantique), l’UFC-Que Choisir de Saint-Nazaire qui participe à une nouvelle campagne « Énergie moins chère ensemble » pour permettre aux consommateurs d’obtenir les meilleures offres sur les marchés du gaz et de l’électricité.

Solen est une technologie permettant de calculer et de simuler le potentiel de luminosité naturelle et d’ensoleillement direct d’un bien immobilier. Pour plus d’informations rendez-vous ici !

L’équipe Solen 

 

Partagez cet article !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone