Rencontre avec Serge Imbert du groupe Kaufman & Broad

Programme L’Orangerie mené à Caluire-et-Cuire (69)

En quoi, selon vous, l’étude Solen est-elle pertinente ?

Disposer de la solution Solen de façon systématique est pertinent. Par exemple, l’outil permet notamment de valoriser les appartements moins bien orientés. Il permet aussi de rassurer le client sur l’impact éventuel d’un balcon voisin sur l’ensoleillement et la luminosité de sa pièce. 

Est-ce que la luminosité est un critère important pour vos acquéreurs ?

Aujourd’hui, nos clients sont très sensibles sur le sujet de l’ensoleillement de leur futur appartement. Ils le sont un peu moins au sujet de la luminosité, peut être par manque d’informations. La luminosité est un facteur important, mais les prospects peuvent parfois mélanger les deux termes.

Que pensez-vous de la plateforme Solen ?

La plateforme Solen est utile pour nos clients, elle leur permet de se projeter dans leur futur logement, de bénéficier d’un indicateur fiable et objectif de l’impact direct du soleil sur leur futur logement. L’outil permet aux vendeurs d’accéder à des informations détaillées sur la luminosité et l’ensoleillement pièce par pièce. Elle leur offre ainsi plusieurs indications pertinentes permettant de répondre aux éventuelles questions au sujet de la luminosité et de l’ensoleillement des futurs acquéreurs. Elle répond notamment à certains critères de plus en plus récurrents dans le monde immobilier (NF Habitat…). La plateforme répond de manière simplifiée aux attentes principales des futurs acquéreurs. Avez-vous un exemple concret où l’outil Solen a pu vous aider ? 

 Avez-vous un exemple concret où l’outil Solen a pu vous aider ? 

J’ai utilisé la plateforme Solen pour mettre en valeur des appartements orientés Nord, et ainsi rassurer le futur acquéreur sur la luminosité d’un appartement qui peut bénéficier d’un ensoleillement moindre. J’ai aussi eu l’occasion de l’utiliser pour répondre à une objection sur l’impact d’un balcon situé au-dessus de l’appartement visité. J’ai pu démontrer que ce dernier n’avait pas de conséquences sur la luminosité de celui du bas, ni sur l’ensoleillement.